Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Conflit SNCF A tous les salariés de KEOLIS

Depuis le 10 juin 2014, l’ensemble des cheminots est dans une action de grève massivement suivie à l’appel des Fédérations CGT et Sud Rail.

Les cheminots, avec leurs Fédérations, s’opposent à un projet de réforme du gouvernement –soutenu par la Direction SNCF- visant à éclater l’entreprise publique en trois établissements distincts ; fragilisant encore un peu plus un service public déjà mis à mal par la création de Réseau Ferré de France (RFF) en 1997 séparant l’infrastructure de l’exploitation et, aussi, pour masquer la dette du système ferroviaire – dette de l’Etat- dont la réforme ne parle pas !

La CGT porte une autre réforme, « la voie du service public », visant à une réelle réunification du système ferroviaire afin de mieux travailler ensemble avec de bonnes conditions sociales et de travail, un meilleur service public voyageurs et marchandises, ans une entreprise unique : LA SNCF.

Dans une période où la SNCF et son groupe multiplient des implantations à l’étranger au détriment de ses salariés en France, une politique qui conduit au dumping social, au low cost (bas coût), à la concurrence entre modes, entre salariés au nom de toujours plus de compétitivité imposant toujours plus de productivité.

Les actions de grève dans les transports urbains et dans les transports routiers de voyageur de plusieurs entreprises du Groupe Kéolis (100% SNCF) sont révélatrices de ce climat et de l’enjeu de travailler les convergences et les solidarités entre salariés des transports –public/privé- dépendant de plus du même groupe.

Aujourd’hui, la SNCF utilise son groupe (particulièrement Kéolis) pour contrer la grève en cours avec ses autocars ; au risque de déroger aux règles du Code du Travail, ...........

La version imprimable

PDF - 277.4 ko
Appel UIT Fédérations Transports Cheminots CGT

Site propulsé par Spip