Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Février 2009, le mois de mobilisation des saisonniers

Travailleurs à part entière ! La précarité ça suffit !

La CGT se mobilise dans l’ensemble des massifs montagneux du 16 au 21 Février 2009 pour aller à la rencontre des travailleurs saisonniers sur le thème : « Saisonniers des travailleurs à part entière, la précarité ça suffit !!! » Depuis de nombreuses années,au quatre coins de la France,au fil des saisons, La CGT agit au côté des saisonniers agricoles, des remontées mécaniques, des hôtels café restaurants,de l’animation sociale, sportive,culturelle.

Alors que notre pays reste la première destination touristique mondiale et que cet afflux de touristes génère des ressources financières pour les entreprises et le budget de l’état, le travail et la situation sociale des saisonniers se dégradent régulièrement (Emploi,conditions de travail, indemnisation chômage, logement, santé, formation...).

Être saisonnier découle de contraintes économiques locales qui répondent aux besoins des entreprises, des établissements, dans les zones de tourisme en général et de montagne ou de la mer, des exploitations agricoles, plus particulièrement.

Pendant cette saison d’hiver, la CGT s’adresse à l’ensemble de ces travailleurs salariés, pour les informer de leurs droits,entendre leurs préoccupations, les organiser collectivement pour défendre et gagner des droits légitimes pour travailler et vivre dignement...

Les travailleurs saisonniers doivent bénéficier de droits individuels et collectifs, à égalité de tous les salariés. Avec eux nous formulons un certain nombre de propositions contenues dans le « guide des droits des saisonniers » édité par la Confédération CGT

Ces revendications s’inscrivent dans le nouveau Statut de travail salarié portée par la CGT. Ces droits doivent être attachés à la personne, progressifs, cumulables au fil de la carrière et transférables d’un employeur à l’autre que le travail saisonnier soit choisi ou contraint, qu’il dure une saison ou une carrière.

Des travailleurs saisonniers à part entière, reconnus dans leur travail, leur emploi, avec des droits et des garanties collectives fortes c’est le meilleur atout pour le développement économique et sociale durable de nos territoires.

Montreuil le 13 Février 2009

Site propulsé par Spip