Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Transport routier de voyageurs : Coup de froid sur les salaires

AUGMENTER NOS SALAIRES, CEST POSSIBLE !

C’est d’abord le même vécu et le même constat pour les salariés du privé, du public, dans les grandes et les petites entreprises.

« On n’y arrive plus. On n’arrive plus à boucler les fins de mois ».

C’est ensuite le même constat des salariés dans les entreprises de Transport de voyageurs.

Les salaires se tassent. Il n’y a aucune évolution des carrières. Notre travail n’est pas reconnu. La précarité se généralise…

L’argent existe. Il est même surabondant. Les profits explosent.

Les groupes français du Transport Routier de Voyageurs (KEOLIS, TRANSDEV, VEOLIA, ...) affichent des profits toujours plus grands.

L’Etat distribue l’argent au patronat : 65 milliards d’euros aux employeurs au titre des différentes aides (FILLON) sans contreparties, …

Tout cet argent, fruit du travail des salariés dans les entreprises, doit aller en salaire par une juste répartition des richesses !

Tout ce qu’il faut pour créer les conditions d’une forte mobilisation le 19 mars TOUS ENSEMBLE.

PDF - 44 ko

Site propulsé par Spip