Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Le 28 avril 2009 : Les syndicats disent : "non à la violence"

Cette question de la violence au travail n’est pas limitée aux seuls cheminots, mais concernait également les transports urbains, interurbains ou les taxis. D’où l’invitation qui a été faite aux syndicats de ces secteurs de se joindre à cette journée d’action, qui se déroulera le 28 avril prochain. Au travers de celle-ci, il s’agit pour ITF d’organiser une campagne internationale.

Il faut rappeler que, depuis 1998, ITF organise des journées d’action internationales autour de slogans tels que « priorité à la sécurité » (cheminots) ou « la fatigue tue » (route). De telles campagnes visent à peser dans le rapport de force, afin d’être entendu des gouvernements et des employeurs.

Les travailleurs des transports, par la nature même de leur travail, sont particulièrement exposés à la violence tant physique que psychologique.

Cette violence peut être le fait de diverses personnes : passagers, délinquants, d’autres travailleurs du transport, agent de maîtrises, cadres, agents de l’Etat. Quelle que soit la forme que revêt cette violence, il est clair que les travailleurs du transport en sont les victimes. La solution ne peut provenir que des travailleurs eux-mêmes, unis et organisés. Ce rôle incombe évidemment aux syndicats.

La solution ne peut provenir que des salariés eux-mêmes, unis et organisés.

Demander l’organisation de réunions dans les entreprises pour obtenir des mesures concrètes sur la situation de la violence au travail tous services confondus, par des moyens de dissuasion, par des dispositifs adaptés aux situations rencontrées quotidiennement, par de la présence humaine qualifiée et bien formée de par tout où c’est nécessaire.

Rappeler à l’employeur son rôle et ses devoirs concernant sa responsabilité sur la sécurité dûe aux salariés.

Demander d’être reçus par le préfet, représentant de l’état sur le territoire, afin d’évoquer les difficultés en tout genre qui occasionnent des situations conflictuelles de violence et d’agressions, et les réponses de prévention et de défense qui font partie des misions régaliennes de la police nationale.

La Fédération Nationale des Syndicats de Transports CGT appelle à la journée d’action internationale du 28 avril 2009 en remplissant le questionnaire ci-joint pour nous permettre de faire un état des lieux, nous permettant d’intervenir aux prochaines paritaires sur le sujet.

Télécharger le questionnaire

PDF - 36.5 ko
Questionnaire fédéral

Télécharger l’affiche.

PDF - 204.3 ko

Site propulsé par Spip