Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

La CES : NE LAISSEZ PAS LA SPÉCULATION FINANCIÈRE GOUVERNER L’EUROPE

Lors de la réunion du Dialogue macro-économique qui s’est tenue aujourd’hui, la Confédération européenne des syndicats (CES) a mis en garde contre le danger de « double creux » de l’activité économique.

Dans toute l’Europe, les décideurs sont obsédés par les stratégies de sorties de crise prématurées impliquant des gels et des baisses de salaires, une diminution de la protection sociale et une réduction de l’emploi dans le secteur public.

Une telle politique tuera la demande intérieure, déclenchera des spirales compétitives de baisse des salaires, faussera le marché intérieur et accroîtra le chômage et la misère sociale.

John Monks, Secrétaire général de la CES a déclaré : « En Europe, les gouvernements et les banques centrales se sont massivement précipités au secours des banques. Maintenant que les marchés financiers se retournent contre les finances publiques, les gouvernements doivent resserrer les rangs pour se protéger contre les spéculateurs. L’Europe a besoin d’urgence d’une euro-obligation commune, d’une agence de notation européenne et de nouvelles recettes fiscales y compris une taxe sur les transactions financières ».

Le 15 février 2010

Site propulsé par Spip