Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

LA CSI ET LA CES CONDAMNENT LES MEURTRES PERPÉTRÉS À ATHÈNES

La Confédération syndicale internationale (CSI) et la Confédération européenne des syndicats (CES) ont condamné les meurtres, perpétrés hier, de trois employés de banque grecs et les blessures causées à plusieurs autres, en les qualifiant d’atrocité révoltante, ce qui est à l’antithèse d’une protestation légitime.

« Nous sommes persuadés que les responsables de ce meurtre et des autres actes de violence effroyable commis hier seront rapidement traînés devant la justice » ont déclaré Guy Ryder et John Monks, les Secrétaires généraux des organisations syndicales internationale et européenne.

L’organisation syndicale nationale grecque, GSEE, a également condamné "les incendies, la violence aveugle et le vandalisme", et déploré le fait que ces événements tragiques aient assombri la plus grande manifestation organisée en Grèce depuis 50 ans.

Le GSEE, qui est affilié à la CSI et à la CES, organise aujourd’hui une marche de deuil et de protestation, conjointement avec la confédération syndicale grecque du secteur publique ADEDY.

Le 6 mai 2010

Site propulsé par Spip