Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

LES COMITÉS D’ENTREPRISE EUROPÉENS SONT NÉCESSAIRES À UNE SAINE GOUVERNANCE DES ENTREPRISES

La crise actuelle démontre que les Comités d’entreprise européens (CEE) sont plus que jamais nécessaires à la bonne gouvernance des entreprises, notamment pour avoir un droit de regard sur la façon dont les grands patrons gèrent ces entreprises et pour prévenir les abus.

Dans le cadre d’une conférence à Ljubljana sur cette question, John Monks, secrétaire général de la CES a rappelé toute l’importance des CEE qui, depuis 1994, donnent la possibilité à des millions de travailleurs européens d’être consultés et informés sur les décisions prises par l’entreprise.

Cet outil de démocratie des entreprises est plus que jamais utile à présent qu’ont été mises à jour les pratiques irresponsables de certaines grandes compagnies notamment les banques.

Le secrétaire général de la CES a déclaré : « Un des aspects le plus frappants de la crise est l’impressionnante absence de bonne gouvernance de certaines grandes entreprises, plus particulièrement les établissements financiers. Les conseils d’administration ont oublié ou ignoré leurs obligations vis-à-vis de tous leurs partenaires dans l’entreprise. Ils se sont essentiellement concentrés sur l’intérêt court-termiste de l’actionnaire avec les résultats que l’on sait. C’est dans ce contexte où les comités d’entreprise européens prennent tout leur sens ».

1er septembre 2010

Site propulsé par Spip