Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Communiqué de presse : Les syndicats des transports se mobilisent afin de faire de la journée du 12 octobre une nouvelle étape dans la bataille des retraites.

Les mobilisations successives depuis la rentrée, qui ont réuni chaque fois jusqu’à 3 millions de manifestants dans toute la France ont montré l’opposition des Français au projet de loi sur les retraites en cours de discussion au parlement.

Dans les transports, la mobilisation s’amplifie, tous secteurs confondus et dans l’unité avec d’autres organisations syndicales.

Pour autant, les salariés doivent aussi faire, dans le transport terrestre de voyageurs avec les contraintes scandaleuses de la loi du 20 aout 2007 sur la restriction du droit de grève. Les délais imposés entre la décision d’appeler à la grève et sa concrétisation entravent gravement la capacité de ces salariés à pouvoir participer aux journées d’action interprofessionnelles.

Il s’agit d’une véritable discrimination. Pour autant, celle-ci ne fera pas fléchir la détermination des salariés du transport à participer pleinement à la construction du rapport de forces.

Cette loi prend aujourd’hui tout son sens. Elle n’est pas destinée à améliorer le dialogue social mais à empêcher les salariés de s’exprimer sur leurs revendications. Dans la bataille actuelle des retraites, l’objectif du président Sarkozy et de son gouvernement concrétisé dans cette loi en 2007 apparaît clairement : il s’agit plus que jamais d’empêcher les salariés des transports de peser sur les grandes questions et, dans le cas présent, de participer à la dynamique visant à obliger le gouvernement à revoir sa copie.

En conséquence et afin de conserver leur droit de s’exprimer aux côtés des autres salariés et de garder la latitude de s’inscrire dans des modalités différentes à partir du 12 octobre, les syndicats CGT soumis à préavis dans les transports ont décidé : · Préavis de grève portant sur la période du 12 au 30 octobre dans les Transports urbains et inter urbains, · Préavis de grève illimité à partir du 12 octobre à la RATP, · Préavis de grève le 12 octobre, dans le contrôle aérien et Aéroports de Paris, de même dans certains réseaux d’Autoroutes. · Etc…

Dans toutes les entreprises non soumises à préavis, la Fédération et ses syndicats appellent les salariés à continuer à amplifier le mouvement, à se mettre en grève le 12 octobre et à s’inscrire dans l’élargissement aux côtés des autres organisations syndicales.

Les salariés du Transport Routier Marchandises sont aussi prêts à se mobiliser à partir du 12 octobre 2010.

La suppression des Congés de Fin d’Activité dans le Transport Routier et Auxiliaires de Transports est programmée pour 2012 après les présidentielles.

Les salariés du transport sont acteurs et décideurs du mouvement avec d’autres professions. Ils se détermineront à partir du 12 sur les suites qu’ils donneront aux mouvements avec la possibilité d’actions ciblées vers des sites économiques et stratégiques, en fonction de la prise en compte par le Président de la République, le gouvernement et le parlement des attentes et revendications exprimées depuis le printemps.

La FNST CGT encourage partout à la tenue d’Assemblées Générales et de consultations afin de traduire les attentes des salariés en initiatives.

Montreuil, le 5 octobre 2010

Contacts presse :

Jean-Marc Lambert, secrétaire à la communication : 06 72 83 86 51

Site propulsé par Spip