Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Communiqué de presse de la CGT RATP : la mobilisation a été très massive partout en France ce 12 octobre !

La CGT/RATP a décidé de poser un préavis de grève d’une durée illimitée a compter du 12 octobre, il a débuté hier à 22h30 et fait suite aux six journées d’actions engagées depuis le début de l’année qui se sont trouvées confrontée à l’autisme du gouvernement comme à l’autoritarisme du Président de la République, ce préavis permet aux agents de la RATP de décider des suites qu’ils souhaitent donner à leur mobilisation.

Contrairement aux affirmations mensongères de la majorité et des membres du gouvernement, les régimes spéciaux, dont celui de la RATP, sont pleinement concernés, car les dispositions de la réforme s’appliqueront de fait, c’est notamment ce qu’a imposé la réforme de 2007 avec l’adossement des dispositifs des régimes spéciaux sur ceux de la fonction publique.

Aujourd’hui encore, la mobilisation a été très massive partout en France, elle doit continuer à s’élargir à la RATP comme au-delà. Contrairement aux pronostiques de certains « observateurs », la mobilisation à la RATP, malgré ses impacts qu’elle génère sur les usagers, est populaire, car comprise et porteuse d’aspiration à d’autres choix de société. Les enquêtes d’opinions le confirment : plus de 70% des Français demandent a grand débat sur la question de l’avenir des retraites, plus de 60% d’entre eux soutiennent la mobilisation sociale.

Nous avons organisé des Assemblées Générales dans chaque secteur de l’entreprise, au regard de la mobilisation nationale, elles ont décidé la poursuite du mouvement et voteront chaque jour les suites de la mobilisation. A la RATP, les salariés, en toute responsabilité avec les autres professions sont bien les acteurs et décideurs de ce mouvement.

Les organisations syndicales ont d’ors et déjà décidé pour le 16 octobre d’un nouveau rendez-vous de manifestations permettant la convergence des mobilisations interprofessionnelles et intergénérationnelles.

La CGT/RATP appelle l’ensemble des agents de la RATP à se mobiliser, dans l’unité la plus large, sous les formes les plus adaptées pour permettre l’élargissement au plus grand nombre et continuer à peser dans ce qui s’annonce comme une confrontation majeure.

Le Président de la République doit entendre le mécontentement que provoque sa réforme, un grand débat doit s’ouvrir sur une réforme des retraites qui devrait faire l’objet d’un véritable « consensus républicain », car enjeu de société.

Bien sûr, s’inscrire dans cette voie c’est revenir sur les postures dogmatiques et autres calculs politiques… en sera-t-il capable ?

Paris, Mardi 12 octobre 2010 – 18h30

Site propulsé par Spip