Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Communiqué de presse : La Fédération des transports CGT appelle les salariés du transport routier à amplifier les actions interprofessionnelles aux côtés des autres salariés en région !

Malgré une mobilisation massive et de nombreuses journées d’actions interprofessionnelles, le Président Sarkozy et le gouvernement restent sourds aux revendications des organisations syndicales et refusent de remettre à plat le projet de réforme des retraites.

La CGT appelle donc les salariés à se mobiliser partout dans les modalités choisies par eux.

La CGT rappelle que le projet de réforme actuel menace également les dispositions spécifiques applicables aux salariés du transport routier, notamment leur congé de fin d’activité.

Elle rappelle également que, suite à l’action du transport routier de décembre 2009, des états généraux avaient mis en œuvre. Ces états généraux s’enlisent et n’aboutissent à rien de concret ce qui conforte l’idée que les revendications des salariés du transport routier ne sont toujours pas prises en compte. Nous rappelons qu’une plateforme revendicative et unitaire est toujours d’actualité.

Depuis déjà quelques jours, la Fédération CGT des Transports en lien avec ses syndicats avait donc décidé le principe d’opérations ponctuelles autour de sites économiques stratégiques.

Un certain nombre de ces opérations ont déjà eu lieu ou sont en cours.

Ce matin même, une opération a paralysé les accès à la raffinerie Total du Mans.

Ces actions sont conçues dans un cadre à la fois interprofessionnel et unitaire.

La Fédération CGT des Transports appelle donc à développer partout jour après jour ces actions afin d’envoyer des messages forts au président Sarkozy pour qu’il accepte enfin de revoir sa copie.

La Fédération CGT des Transports constate enfin que l’organisation patronale FNTR vient de retrouver de la voix pour demander au gouvernement de débloquer les raffineries françaises. Elle ferait mieux de faire des propositions lors des états généraux du transport dont elle s’emploie à enliser les travaux.

La Fédération CGT des Transports rappelle que la solution de sortie du problème de la retraite ne viendra pas des Organisations Professionnelles Patronales et surtout pas de celles du transport routier qui ne vivent que des allégements de cotisations sociales offertes par les gouvernements successifs. Elle les appelle donc à un peu de retenue de leur part si elles ne veulent pas amplifier la grogne qui commence à se faire jour dans le secteur.

Montreuil, le 15 octobre 2010

Contacts presse :

Jean-Marc LAMBERT : 06 72 83 86 51 Dominique CORNIL : 06 89 30 23 08

Site propulsé par Spip