Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

TRANSPORT AERIEN : DECLARATION COMMUNE DES FEDERATIONS FNST-CGT – FGTE-CFDT – FEETS-FO – CFTC-TRANSPORTS

Nos Fédérations réunies le 25 octobre 2010 constatent que le Président de la République et le gouvernement restent sourds aux attentes qui se sont exprimées de plus en plus fortement lors des nombreuses manifestations et actions qui ont été réalisées depuis le mois de mars, sur la défense du régime de retraite par répartition.

Elles réaffirment le caractère injuste et inefficace de la réforme sur la retraite.

Elles appellent donc les salariés des transports dans un cadre plus large interprofessionnel et unitaire à maintenir et accentuer la pression sur le Président de la république et le gouvernement.

Elles appellent notamment tous les salariés du transport aérien, des compagnies aériennes, du contrôle aérien, des aéroports, des services aéroportuaires et les autres salariés, à faire du jeudi 4 novembre 2010 une grande journée de mobilisation et de grève dans les aéroports de Paris et de province.

La quasi-totalité des salariés du transport aérien subissent en effet des horaires atypiques (travail de nuit et horaires décalés au sol et en vol, décalages horaires pour les personnels navigants), des expositions aux bruits, des expositions aux produits toxiques, des expositions aux intempéries, au port de charges lourdes, des expositions aux stress liées au travail contraint par le temps.

Elles appellent tous leurs syndicats à participer à cette action et à amplifier la dynamique enclenchée lors des précédentes actions sur les aéroports et à décider ensemble localement des modalités d’actions. Elles appellent également les salariés concernés à participer massivement aux journées d’actions du 28 octobre et du 6 novembre.

A Montreuil, le 26 octobre 2010.

PDF - 181.2 ko
CDP des fédérations

Site propulsé par Spip