Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Le Forum social mondial de 2011 est ouvert !

Ce dimanche 6 février de 14h à 17h30, un cortège dynamique de milliers de femmes, de jeunes, de Dakar mais aussi de différentes villes et de régions du Sénégal, comme d’autres pays d’Afrique avec la présence importante de militants et de militantes altermondialistes d’Amérique Latine, d’Europe et d’Asie (Japon, Vietnam…) a traversé la ville de la place d’Oran jusqu’au campus universitaire.

Dans les rangs à noter les cortèges fournis des organisations syndicales Sénégalaises (CSA, CNTS). Une banderolle « la Corrèze avant le Zambèse, donc Vélingara avant Versailles » nous a particulièrement intrigué. Il s’agissait des travailleurs de l’entreprise Jean Lefèbvre Sénégal (JLS) en lutte contre 3000 licenciements.

Les panneaux brandis par les femmes de l’économie informelle exigeaient un statut pour les « vendeurs de rue ». Les enfants exigeaient « un travail léger et limité » et « le droit de jouer ». De très nombreux cortèges de petits paysans affichaient sur leurs banderoles des mots d’ordre « touche pas à ma terre » et « non aux OGM », faisant toucher du doigt l’accaparament des terres et le brevetage du vivant.

Derrière, suivaient les drapeaux des organisations syndicales européennes (d’Allemagne, d’Italie, de Belgique…), françaises ( Fsu, Solidaires, Cfdt et Cgt). En se rapprochant de la Cité Universitaire, de plus en plus d’habitants des quartiers se massaient le long du cortége pour accompagner la manifestation.

Petite différence d’avec ce que nous pouvons connaître en France, les gendarmes en tenue anti-émeutes étaient postés en faction en priorité devant les stations-services Total, Shell et les supermarchés Casino et Auchan. Belle manifestation sous un soleil de plomb qui ouvre de belle manière le Forum social mondial.

(Une chronique envoyée par la délégation CGT.)

Site propulsé par Spip