Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Confédération européenne des syndicats : Les bas salaires nuisent à la croissance

Le secrétaire général de la Confédération européenne des syndicats (CES) a appelé lundi la Banque centrale européenne à "choisir la bonne cible", à savoir les banquiers suite aux propos de son président Jean-Claude Trichet qui a estimé dimanche sur Europe 1 que dans le contexte actuel d’envolée des prix des matières premières, augmenter les salaires serait "la dernière bêtise à faire" car cela alimenterait l’inflation.

"J’invite le Président Trichet à adresser ses messages sévères concernant les salaires aux bonnes personnes -les responsables des banques et autres dirigeants des marchés financiers- et à ne pas s’occuper de nous", a réagi , John Monks. Il relève en effet que "les banquiers, au coeur de ce qui a provoqué la crise, sont (...) de retour aux affaires et aux bonus comme auparavant". Par ailleurs, "si la BCE y regardait de plus près, elle verrait qu’empêcher la hausse des salaires réels nuirait à la croissance économique et à l’emploi et ralentirait l’économie davantage encore".

"Tous les pays ne peuvent, à l’instar du modèle allemand, générer une croissance reposant sur les exportations. Une stimulation de l’économie intérieure est nécessaire", insiste le secrétaire général de la CES.

Site propulsé par Spip