Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

L’UE DEVRAIT APPORTER SON SOUTIEN À LA COMMISSION D’ENQUÊTE SUR LA BIRMANIE

La Confédération européenne des syndicats (CES) et la Confédération syndicale internationale (CSI) appellent l’Union européenne à soutenir la mise en place d’une Commission d’enquête des Nations Unies sur les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité en Birmanie, lorsque l’UE réexaminera sa politique à l’égard de la Birmanie, le 12 avril.

« Depuis de nombreuses années, la junte militaire birmane est responsable de crimes horribles. L’Europe et le reste de la communauté internationale devraient apporter leur soutien aux initiatives internationales en faveur d’une enquête des Nations Unies, afin de garantir que la justice soit rendue au nom des victimes du règne d’oppression et de violence du régime » a déclaré le Secrétaire général de la CSI, Sharan Burrow.

« Les gouvernements européens apportent déjà un soutien important au lancement d’une enquête des Nations Unies et toute l’UE doit à présent la soutenir. L’Europe doit adopter une position ferme et montrer que le régime ne peut continuer à agir avec impunité », a déclaré John Monks, le Secrétaire général de la CES.

Le 12 avril 2011

Site propulsé par Spip