Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

LE CFA, T’EN PENSES QUOI ?

LE CFA UN ACQUIS IDENTITAIRE

Un peu d’histoire s’impose. En 1996, les salariés de la route, par l’action, ont obtenu un départ anticipé à 55 ans au titre de la pénibilité le Congé de Fin d’Activité (CFA).

UNE ALLIANCE CONTRE NATURE

Aujourd’hui, la bande des 7, CFDT, CFTC, FNCR, CFE-CGC et les organisations patronales (TLF, FEDESFI et OTRE) pensent sauver le CFA en acceptant, sans concertation avec les salariés concernés, de brader le départ en CFA.

UNE AVANCÉE OU UNE TRAHISON ?

Par l’unique voix de TLF (organisation patronale), la bande des 7 a déjà accepté le passage de 55 à 57 ans à compter du 1er juillet 2011 et ce en laissant sur le bord de la route, les conducteurs nés en 1956 et 57. Par cet accord, les conducteurs cassés par la pénibilité de leur travail seront exclus du CFA et contraints à l’invalidité.

QU’EN PENSENT LES PREMIERS CONCERNÉS... TOI ?

La CGT a bien compris les enjeux de cet accord. C’est la Sécurité Sociale qui supportera le coût financier avec nos cotisations. Jusqu’alors, les conducteurs partant en CFA, pouvaient profiter d’un repos bien mérité dû à la pénibilité de leur métier et ce dès 55 ans.

L’intérêt des conducteurs passe-t-il par une régression sociale supplémentaire ?

Pour la CGT, c’est NON ! Les conducteurs doivent en décider !

La version imprimable ci-dessous

PDF - 175.8 ko

TON AVIS NOUS INTÉRESSE ! Questionnaire a retourner à la FNST

PDF - 218.2 ko
Questionnaire

Réagissons Ensemble !

Site propulsé par Spip