Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

COMMUNIQUE DE PRESSE DES FEDERATIONS DE TRANSPORTS CGT - FO : CFA, LA BANDE DES 7 FRAPPE TOUJOURS 2 FOIS…

Lors de la réunion du 18 mai sur le CFA, le gouvernement par la voix du directeur de cabinet du Secrétaire d’Etat aux transports remercie la bande des 7 pour le travail effectué depuis le 13 avril pour satisfaire ses demandes.

Il reste droit dans ses bottes concernant son refus de voir la mise en place de paliers afin d’atténuer les effets de la contre réforme des retraites sur le passage de 55 à 57 ans et instaurer ainsi un principe d’équité entre salarié.

La non prise en compte de demandes formulées par les OS et OP exclues du club des 7 sur le financement et la pérennité du système force à croire que les jeux sont faits. Preuve en est par la volonté de signature d’un accord avant le mois de Juin.

La bande des 7 grâce à son porte parole patronal, rédacteur du projet d’accord jette le bébé avec l’eau du bain car sans réserve, elle valide le refus des paliers et gobe les paroles sans équivoque du gouvernement sur la pérennité et son engagement dans le financement des CFA : " Vous pouvez inscrire les mots pérennité et engagement dans votre accord mais nous savons tous que les choses ne sont pas éternelles" dixit le directeur de cabinet.

La cerise sur le gâteau vient du vice-président du FONGECFA qui invective la FNTR sur son refus de l’augmentation des cotisations finançant le CFA, ce dirigeant d’une organisation syndicale affirme que seuls, les administrateurs du FONGECFA ont le pouvoir d’augmenter les cotisations et que les partenaires sociaux n’ont rien à dire. Belle preuve de démocratie.

FORCE OUVRIÈRE et la CGT ont préféré claquer la porte afin de ne pas valider, au Ministère des transports, un texte qu’elles ne cautionnent pas et qui n’a pas reçu l’aval de Bercy.

Paris, le 19 mai 2011

La version imprimable ci-dessous

PDF - 72.3 ko

Site propulsé par Spip