Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Grève au Chili les 24 et 25 août. La CGT soutient le mouvement

La Centrale Unitaire des Travailleurs du Chili (CUT) a lancé un mot d’ordre de grève générale pour les 24 et 25 août. Elle s’inscrit dans un contexte de montée du mécontentement de la population depuis l’an dernier, qui s’est manifesté par des grèves dans des secteurs décisifs tels que les mines, , des manifestations et surtout depuis la fin juin 2011, par le mouvement de lutte et les manifestations massives des étudiants et lycéens avec le soutien des professeurs, des parents d’élèves, de l’opinion publique en général.

Contre l’héritage de la privatisation de l’éducation et sa marchandisation sous Pinochet, les étudiants revendiquent un service public de l’éducation à tous les niveaux, une éducation gratuite, démocratique et laïque. Face aux manifestations pacifiques des étudiants et lycéens, le gouvernement a recouru à une violente répression , comme le Chili n’en avait plus connu depuis très longtemps.

L’appel à la grève de la CUT fixe la perspective de la construction d’un Chili différent, pour plus d’égalité et de démocratie sociale.

Dans un message de soutien adressé à la CUT, la CGT a exprimé « sa solidarité envers ses revendications de reconnaissance des droits fondamentaux des travailleurs et surtout de liberté syndicale, de droit de grève, de garanties contre les licenciements injustifiés. Nous partageons votre exigence de services publics garantissant l’accès de tous à la santé et à une éducation de qualité, mais aussi l’idée que l’exercice effectif de la citoyenneté est indispensable à la démocratie, avec la participation des travailleurs aux débats sur les stratégies de développement du pays. »

Site propulsé par Spip