Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Déclaration CGT - CFDT : DIRECTIVE EUROPEENNE. Assistance en Escale en danger !

Jusqu’à ce jour, les activités aéroportuaires, « Assistance en escale » sont régies par une Directive Européenne datant de 1996.

Le 15 novembre 2011, la commission européenne finalisera son projet de révision, non pas par une évolution de cette directive mais par un règlement qui devra être appliqué stricto sensu (sans négociation dans le champ d’application français).

Ce projet de règlement est fortement préjudiciable aux intérêts des emplois et des conditions de travail des salariés et des entreprises du champ de l’assistance aéroportuaire.

Sous couvert d’améliorer la performance et la qualité des services délivrés, ce projet est conçu pour mettre en œuvre plus de concurrence sur les marchés aéroportuaires et ne prévoit pas les garanties sociales exigées par les syndicats de l’ETF (fédération européenne des travailleurs du transport).

Les syndicats européens exigent une règlementation européenne effective en matière de transfert de personnel afin que les salariés de l’assistance en escale et des compagnies aériennes puissent préserver leur emploi, leurs conditions de travail, leur ancienneté, leur rémunération etc.

La commission européenne qui reconnait pourtant que multiplier les sous-traitants conduit à multiplier les risques et les problèmes de coordination, préfère satisfaire les exigences des compagnies aériennes représentées par l’AEA (association des compagnies aériennes européennes), affichant un mépris complet pour les salariés.

Ce règlement prévoit encore plus de dérégulation : • Un nombre d’intervenants illimité afin de faire réduire les coûts pour les compagnies aériennes, ce qui entrainera, obligatoirement, une baisse des effectifs dans les entreprises et une dégradation des conditions de travail. • Aucune garantie quant à la reprise du personnel lors du transfert d’activité, l’entreprise entrante ne reprendra uniquement que le personnel qu’elle souhaite. • Des appels d’offres encore plus fréquents, nos emplois seront des emplois précaires, aucune possibilité de plan de carrière, aucun investissement sur la formation…

Avec l’ensemble des syndicats européens, affiliés à l’ETF, nous agissons pour mobiliser les salariés de tous les aéroports d’Europe afin de mettre en échec cette tentative de révision de la directive Assistance en Escale.

Une première réunion des syndicats français, italiens, espagnols, autrichiens et allemands va avoir lieu le 28 octobre à Roissy, elle sera suivie d’une conférence de presse.

Nous examinerons, lors de cette rencontre, les moyens d’actions coordonnées que nous proposerons à l’ensemble des salariés du secteur.

Paris, le 24 octobre 2011

La version imprimable

PDF - 73.8 ko

Site propulsé par Spip