Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Salaires. Il est urgent d’augmenter les salaires.

L’indice des prix à la consommation en France a augmenté de 0,2 % en octobre par rapport au mois précédent et a franchi le seuil entraînant une revalorisation automatique du SMIC. Il s’agit donc d’une augmentation mécanique et non d’une mesure gouvernementale.

Gouvernement, Président de la République en tête, n’ont en effet, jamais donné le moindre coup de pouce au SMIC depuis ces 5 dernières années et ont, au contraire, encouragé les bas salaires en maintenant les dispositifs d’exonérations sur les bas salaires, véritables trappes à bas salaires. Cette revalorisation automatique est largement insuffisante non seulement pour les 2,3 millions de salariés concernés qui percevront 1 094,71 euros net mensuel, mais aussi pour les autres salariés dont le revenu moyen se situe à, à peine 1 600 euros, sans parler des millions de salariés qui subissent la précarité et le temps partiel.

Rappelons que le pouvoir d’achat par ménage a baissé en 2010 de -0,3%, qu’il existe encore de grandes disparités entre les rémunérations des femmes et des hommes.

La CGT revendique un SMIC à 1 700 euros compte tenu de l’inflation et du poids des dépenses contraintes (chauffage, carburants, loyer, etc.). En effet, une hausse régulière du SMIC alimentant une dynamique salariale contribue, au travers de la consommation des salariés, à la croissance économique, favorisant le développement de l’activité et de l’emploi.

Montreuil, le 10 novembre 2011

Source : INSEE, Comptes nationaux, base 2005, tableau t2102 du 13/05/2011.

Site propulsé par Spip