Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

CGT RATP : Sarkozy au CNIT : nouveaux mensonges pour la RATP ?

Rarement nous n’avons été confrontés, à la RATP, à autant d’écart entre les propos gouvernementaux et la réalité des situations vécues pas les agents. Déjà en 2009, le premier ministre Fillon, lors d’un discours au sein d’un atelier de maintenance de la RATP, déplorait « un désengagement de l’état depuis plus de 20 ans des financements d’infrastructures… ».

Au travers cette opération de « communication », il promettait un investissement de 450 millions d’euros, dont 150 millions à la charge du gouvernement… alors que la Région et la RATP ont honoré leur engagement, l’état, lui, aura mis plus d’un an et demi à l’honorer…

Son dernier mensonge : pas de suppression d’emplois dans les entreprises détenues majoritairement par l’État… pourtant le budget 2012 voté par le Conseil d’Administration de la RATP la semaine dernière prévoit 300 suppressions de postes qui font suite aux 721 de 2010 et aux 670 de 2011…

La suite sur CGT RATP

http://www.cgt-ratp.fr/fiche.asp ?CON_Id=1359

Site propulsé par Spip