Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Communiqué de presse des fédérations transports CGT CFDT FO et Cheminots CGT

Kéolis doit cesser sa politique anti-sociale au Canada

Depuis le 2 décembre dernier, l’entreprise Acadian lines filiale de Kéolis a été placée en lock out par la direction. Cette pratique illégale en France, et illégitime, consiste à interdire l’accès de l’entreprise avant le déclenchement d’une grève.

Le but de la direction, en agissant ainsi, est la remise en cause des avantages acquis en particulier ceux liés à l’ancienneté et le refus d’augmentation de salaire. Les propositions de la direction avaient été rejetées très massivement par les salariés d’Acadian lines.

Par ailleurs la direction de cette filiale de Kéolis se signale par sa politique anti-syndicale dans la mesure où les négociateurs syndicaux ont été mis à pied, ou l’objet de procédures disciplinaires. Cela alors même que Kéolis n’hésite pas à communiquer sur le fait que la citoyenneté fait partie de ses valeurs.

Nos fédérations condamnent de telles pratiques, et apportent leur soutien et leur solidarité à nos collègues de l’autre côté de l’Atlantique.

Nous demandons aux dirigeants du groupe Kéolis d’intervenir afin que des négociations reprennent, de bonne foi, et que cessent les pratiques de harcèlement à l’égard des militants de la section locale 1229 de l’Almagated Transit Union.

La version imprimable

PDF - 67.2 ko

Site propulsé par Spip